Takimi

Blerinda, ambassadrice du climat et de l’environnement au Kosovo

3/4

Rester proche de son pays, c’est rester proche de sa nature : voici la plus belle conception du patriotisme, celle que propose Blerinda Veliu, passionnée par la terre, les plantes et les espèces qui l’habitent. Après avoir passé un an et demi à l’étranger pour ses études, elle est revenue au Kosovo pour mettre son savoir universitaire et ses nouvelles expériences au service de sa terre natale. Elle y co-fonde alors, avec sa sœur Arnita, la start-up « Botanic », dont les thés bio certifiés sont distribués partout au Kosovo et même à l’étranger.

Pour Blerinda, l’agriculture est une profession noble, et c’est pourquoi elle n’a jamais voulu délocaliser son entreprise de son village ; rester près de la nature et des plantations est primordial à ses yeux.

Consciente que les pays d’Europe de l’ouest sont bien plus développés, comme elle l’a constaté de ses propres yeux, elle sait également que cette prospérité est le résultat de sacrifices et d’efforts réalisés par leurs peuples. Ainsi, Blerinda est déterminée à tout faire pour contribuer au développement du Kosovo dans son ensemble, et à la protection de sa nature en particulier.

Regardez aussi…
“Oses rêver au Kosovo”

 


Des nouvelles intéressantes du web