Takimi

Rrezeart engage son art pour transformer le Kosovo

4/4

L’ art est son combat. Rrezeart Galica, plongé dans l’univers de l’art numérique et professeur à la faculté des Beaux-Arts auprès de l’Université de Prishtina, se bat pour créer de nouvelles perspectives dans la capitale kosovare à travers son art. Il y croit fermement : l’art peut changer le monde. Ses travaux ont voyagé, avec ou sans lui, dans de nombreux pays aux quatre coins du monde. Parmi elles, il cite, non sans fierté, son œuvre « The World is Mine », conservée au Musée des Affiches en Pologne.

Rrezeart est né à Prishtina, il y a été formé comme personne et comme artiste et il confie que tous ses souvenirs sont liés à cette ville. Il n’est pas question pour lui de l’abandonner un jour, comme l’ont fait des milliers de ses concitoyens. Au contraire, il est persuadé que seul un engagement persistant de la part de chacun est susceptible de créer une nouvelle réalité sociale, avec de nouveaux débouchés pour la jeunesse kosovare qui, à ses yeux, n’a rien à envier à celles des pays étrangers en termes de capacités humaines et intellectuelles.

Regardez aussi…

“Oses rêver au Kosovo”


Des nouvelles intéressantes du web